Qu’est-ce que l’asthme? Obstruction des voies respiratoires et l’inflammation Image et information

L’asthme est une maladie chronique des voies respiratoires qui rend la respiration difficile. De l’asthme, il existe une inflammation des voies aériennes qui se traduit par un rétrécissement temporaire des voies aériennes qui transportent l’oxygène aux poumons. Il en résulte des symptômes de l’asthme, y compris la toux, une respiration sifflante, essoufflement et oppression thoracique. Si elle est sévère, l’asthme peut entraîner une diminution de l’activité et de l’incapacité de parler. Certains se réfèrent à l’asthme comme «l’asthme bronchique.”

Dans chacune des sections suivantes, il y a des articles de fond qui pointent vers les sujets. Assurez-vous de lire chaque sujet de la santé si vous avez une meilleure compréhension de l’asthme et comment elle est diagnostiquée et traitée.

Il existe trois principales caractéristiques de l’asthme

1. Obstruction des voies aériennes. Au cours de la respiration normale, les bandes de muscles qui entourent les voies respiratoires sont détendus, et l’air se déplace librement. Mais chez les personnes souffrant d’asthme, d’allergies substances -causing, les rhumes et les virus respiratoires et les déclencheurs environnementaux rendre les bandes de muscle entourant les voies respiratoires serrer, et l’air ne peut pas se déplacer librement. Moins d’air amène une personne à se sentir à bout de souffle, et l’air se déplaçant à travers les voies respiratoires serrées provoque un sifflement connu comme la respiration sifflante.

(Heureusement, ce rétrécissement des voies respiratoires est réversible, une caractéristique qui distingue l’asthme d’autres maladies pulmonaires telles que la bronchite ou l’emphysème.)

2. Inflammation. Les personnes souffrant d’asthme ont des bronches rouges et enflées. Cette inflammation est pensé pour contribuer grandement aux dommages à long terme que l’asthme peut causer aux poumons. Et, par conséquent, le traitement de cette inflammation est la clé de la gestion de l’asthme à long terme.

3. Airway irritabilité. Les voies respiratoires des personnes souffrant d’asthme sont extrêmement sensibles. Les voies respiratoires ont tendance à réagir de façon excessive et étroite due aux moindres déclencheurs tels que le pollen, les squames d’animaux, la poussière ou les fumées.

Prenez l’évaluation de l’asthme pour obtenir le Plan d’action personnalisé

da; Nuit